9 MANIERES EFFICACES POUR OPTIMISER CES MOMENTS DE CONFINEMENT ET PRENDRE DE L’AVANCE.

Très souvent lorsqu’il est question de dérouler des séances de coaching avec les managers et les chefs d’entreprises, beaucoup évoquent le défi de temps :

  • J’ai des réunions qui finissent tard ;
  • Je dois préparer le prochain conseil d’administration ;
  • Je voyage pour trois semaines, ce n’est pas certain que je puisse avoir le temps pour une séance en ligne ;
  • Je n’ai même pas le temps de voir ma femme ni d’embrasser mes enfants, ils dorment avant mon retour et  je pars le matin avant leur réveil ;
  • Je n’ai pas une minute à moi ;
  • Je travaille sur un gros projet actuellement, quand je finirai, je m’occuperais de moi-même ;
  • Actuellement je traverse une période difficile, laissez-moi le temps de voir clair d’abord.

Ceci pour dire qu’aujourd’hui, ceux qui se plaignaient de ne pas avoir le temps, ne peuvent plus l’avoir comme excuse. Voici une question que je pose généralement à ceux qui demandent du coaching ou de la formation sur la gestion du temps.

Que feriez-vous si vous aviez plus de temps ?

Question simple mais la réponse demande beaucoup de réflexion. Je vous renvoie la question donc, si vous avez également l’habitude de vous plaindre du temps.

Maintenant que vous en avez à cause du confinement que nous impose le covid-19, qu’en faites-vous ? Voici quelques suggestions pour vous.

  1. OCCUPEZ-VOUS MAINTENANT DE VOUS-MÊME

Je rencontre beaucoup de gens qui occupent de grands postes et sont pour la plupart des exemples pour leur entourage et leurs collaborateurs. Mais au fond, ils sont très frustrés parce qu’ils ont l’impression de vivre pour les autres. Lorsque ce sentiment prend de l’ampleur, cela devient de l’aigreur et les gens deviennent très irritables et désagréables. Quand vous avez l’impression de faire les choses pour les autres et ne pas en tirer aucun profit, vous devenez contre-productif sans le savoir. Tout vous énerve. A un moment donné, vous perdez le sens des choses, vous ne travaillez pas par passion mais plus par devoir. Lorsque vous travaillez plus par devoir que passion, vous devenez un zombie.

Avez- vous remarqué que lorsque vous êtes en joie, c’est plus facile pour vous de donner de la joie autour de vous? Les fois où vous avez passé un bon week-end, vous vous êtes offert une bonne table au restaurant, avez passé des moments de qualité avec votre partenaire, vous vous êtes bien amusé avec vos amis…, avez-vous remarqué que vous êtes plus productif ? C’est parce qu’on ressent du bien-être lorsqu’on prend soin de soi et qu’on se sent bien. Ces moments permettent de libérer l’hormone du bien-être et du sentiment de bonheur qu’on appelle la Dopamine. Et cette hormone libère la créativité. Vous verrez également qu’après une bonne partie de sexe avec le partenaire, il y a une sorte de rayonnement sur le visage et un sentiment d’épanouissement. C’est donc le moment pour vous de vous aimer et de prendre soin de vous. Prenez le temps de vous aimer et de vous retrouver avec vous-même pour mieux vous connaitre.

2. OCCUPEZ-VOUS DE VOS ENFANTS ET DE VOTRE FAMILLE

Non seulement il est question de prendre soin de soi-même, mais également des siens. Beaucoup de travailleurs se plaignent de ne pas passer assez de temps avec la famille et les enfants. Et quand on pose effectivement aux enfants la question relative au temps passé avec les parents, ils se plaignent de ne jamais les voir, Idem pour les partenaires. Passez du temps ensemble. Maintenant, élargissez le périmètre, renouez avec d’anciennes amitiés. Il y a certainement des amis ou d’anciennes connaissances que vous avez perdues de vue et le justificatif était justement le manque de temps. Vous ne pouvez plus évoquer le manque de temps. Renouez également avec les membres de la grande famille. L’actualité nous démontre de façon significative le sens du communautarisme et du partage. Vous vous sentirez appartenir à quelque chose et important quand vous élargirez votre cercle d’amitié. On se sent quand on a l’impression qu’on compte pour les autres.

3. ECRIVEZ UN LIVRE

Beaucoup me demandent comment je trouve du temps pour écrire malgré toutes mes occupations. Les gens sont impressionnés, peut-être qu’en lisant ces lignes vous vous demandez comment je fais pour rédiger tout ceci et continuer par avancer. Il n’y a pas de secret. C’est difficile pour moi-même d’expliquer. Comme je le dis souvent dans mes présentations, c’est un peu comme si l’on demande aux mille pattes comment il arrive à marcher avec autant de pattes. Tout ce qu’il fait, c’est de marcher. La bonne nouvelle c’est que vous pouvez faire la même chose. Si vous voulez montrez votre expertise quelque soit le domaine dans lequel vous évoluez, il est impératif d’écrire des articles, des livres…, afin de partager vos connaissances en créant par exemple des courants de pensées à travers vos vécues, vos observations, vos expériences…

Vous allez peut-être vous demander ce que vous avez à raconter. Tout le monde a quelque chose à raconter.

Pour certains, il y a des tapuscrits ou des manuscrits qui dorment depuis longtemps dans les tiroirs ou terminaux. C’est le moment donc de sortir tout cela, de les dépoussiérer et de vous mettre au boulot. Si vous avez des défis à vous structurer ou cherchez un angle d’attaque, je me ferai un plaisir de vous y aider.

4. APPRENEZ L’ANGLAIS OU D’AUTRES LANGUES ETRANGERES

L’anglais est devenu un gros challenge pour nous tous aujourd’hui. Si vous avez juste besoin d’être la star de votre quartier ou de votre entreprise, peut-être que vous n’avez pas besoin de l’anglais ou d’une autre langue. Mais si vous avez pour objectif d’écrire votre légende personnelle dans votre domaine, vous allez devoir vous mettre à l’œuvre. Vous êtes confiné ? Ce n’est pas un challenge. Bon nombre de cours d’anglais sont en ligne. N’ayez plus d’excuse, commencez en ligne  et après le confinement vous pourrez rencontrer des gens pour vous exercer. L’anglais est juste un exemple, c’est le défi le plus partagé mais il existe plusieurs autres langues étrangères auxquelles vous pouvez vous adonner, afin de pouvoir saisir les opportunités qui s’offrent et s’offriront plus encore après cette période de maladie.

5. FAITES DE LA STRATEGIE POUR VOTRE VIE ET VOTRE CARRIERE

Il est important de ne pas tomber dans le piège de la survie et de la conservation en attendant de meilleurs jours. Ceux qui ne vont faire que de la survie et de la protection seront surpris après de voir que les autres ont pris de l’avance, pendant qu’ils pensaient que le monde était à l’arrêt et que les choses vont redémarrer tranquillement. Ayez l’intelligence de pratiquer l’attente active. On peut être en mode attente mais se préparer. C’est un peu comme vous n’avez pas la connexion internet, mais vous préparez vous mails, rapports et documents à envoyer. Dès que la connexion est disponible vous envoyez. Une autre personne peut prendre le déficit de connexion comme excuse et pratiquer l’attente passive. Elle sera dépassée. Je pense fondamentalement que c’est le moment de faire de la stratégie : questionner son mode de fonctionnement.

Le covid-19 a mis le doigt sur les lacunes de :

  • nos choix de carrière et de vie ;
  • nos modèles économiques ;
  • le type de produit et service que nous offrons ;
  • le rôle que doit occuper le client dans nos modèles ;
  • l’éducation qu’on donne aux enfants ;
  • le positionnement de nos entreprises et services…..

C’est le moment de repenser tout cela et de refaire des ajustements en tenant compte des mutations actuelles, afin qu’à la reprise vous puissiez mieux vous positionner ou repositionner. Il sera stupide de recommencer à faire exactement les choses de la même manière qu’avant.

6. PEAUFINER MIEUX LE LANCEMENT DE VOTRE PROJET D’ENTREPRISE  ET AUTRES PROJETS POUR L’APRES COVID-19

Si vous avez des projets sur lesquels vous travailliez  mais ne disposiez pas suffisamment de temps pour les peaufiner, c’est le moment de faire appel à votre conseiller financier, votre responsable projet, votre associé ou partenaire, votre coach ou mentor…, afin de revoir les cartes et intégrer peut-être de nouvelles données. Beaucoup ont des projets qu’ils lancent depuis des années sans vraiment les lancer. Souvent ils ont des piques de motivation et se disent prêts à se lancer mais après patatras, ils retombent dans les sollicitations quotidiennes et ils oublient. Certains voulaient démissionner et lancer leurs entreprises. Mais ils avaient peur de manquer d’argent et de ne plus avoir un salaire pour payer les factures. Il se trouve qu’actuellement, certains sont au chômage technique et n’ont plus de salaire. Est-ce que ce n’est pas le bon moment ? Considérez que le Coronavirus vous fait faire un test de risque pour voir comment vous réagirez et si effectivement votre salaire est un coussinet qui vous permet de vivre.

7. REMETTEZ-VOUS AU SPORT

J’ai bien envie de faire le sport mais je ne trouve pas le temps et je suis tout le temps fatigué. Dès que j’arrive à la maison je m’endors quelques minutes après le diner. Certaines personnes considèrent le fait de prendre les escaliers dans leur travail comme un sport. Mais je leur dis non, vous ne l’avez pas choisi pour certains. L’activité sportive est un choix et comme tout choix, cela demande de la discipline, de la douleur…, jusqu’ à ce que cela devienne une habitude pour laquelle vous n’avez pas besoin de faire d’effort. Si tant est que l’habitude est une seconde nature, reprenez le sport pendant ces moments et surtout de façon régulière de sorte que lorsque vous reprendrez vos activités professionnelles, vous ayez acquis l’habitude de faire du sport. En ce moment, vous n’aurez plus besoin de fournir beaucoup d’efforts ou de forcer. Je conseille le sport en plein air afin de jouir des bienfaits de l’air naturel et de bien aérer son organisme.

8. RENOUEZ AVEC LA LECTURE.

Tous ceux qui ont une fois fait l’expérience de la lecture, disent que cela transforme. Une des raisons pour laquelle la plupart d’entre nous sommes dépassés par les défis du 21s, c’est parce que nous ne lisons plus. Nous sommes dans la gestion quotidienne des choses et lorsqu’une situation semble nous dépasser, nous utilisons notre bon sens pour la gérer tant bien que mal et on continue. Mais il se trouve que tous les défis auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui ont leurs réponses dans les livres. Il semble que pour cacher les choses aux noirs, il faut les mettre dans des livres parce qu’ils ne lisent pas. Même si cette phrase peut choquer certains, j’en tire comme leçon que des vérités, la sagesse et la connaissance se trouvent dans les livres. Même parmi les recommandations que Moise a faites à Josué dans la bible, il lui dit : ‘’que ce livre (bible) ne s’éloigne point de toi, médite-le jour et nuit’’. Tous ceux qui ont marqué d’une manière ou d’une  autre l’histoire de leur époque ont laissé des écrits pour transmettre la connaissance. Lisez-donc !

9. AYEZ PLUS DE TEMPS AVEC VOTRE COACH OU MENTOR POUR MIEUX VOUS STRUCTURER ET VOUS PREPARER.

Si vous avez un coach, c’est le moment de prendre le maximum de lui, de multiplier les séances afin d’apprendre le maximum de choses pour une meilleure structuration. De plus en plus, les gens prennent des coaches pour des faiseurs de miracles, pour des charlatans ou pour faire des thérapies de choc. Quand ils sont coincés, ils cherchent à avoir un coach et lorsqu’après quelques séances ils commencent à se sentir bien ou à avoir de la visibilité, ils trainent les pas, un peu comme lorsqu’on apprend à jouer à un sportif ou athlète. Lorsque celui-ci voit qu’il arrive à réussir certains gestes et avoir de la réussite, il considère le début d’assurance ou de maitrise qui s’installe comme de l’expertise. Parfois on peut ne pas aimer certains entrainements, ou se sentir fatigué, ou avoir l’impression de ne pas réellement progresser…, mais en réalité c’est tout cela qui fait la structuration et amène à la victoire finale.

Cherchez de la structuration ne soyez pas partisans des recettes miracles .La plupart des grandes réussites n’aiment pas spécialement les entrainements, c’est parfois chiant. N’oubliez pas, la motivation permet de commencer mais c’est l’endurance et la persévérance qui permettent d’arriver à bon port. Ne lâchez pas votre mentor. Discutez avec lui, posez lui toutes les questions même celles que vous pourrez considérer comme bête. Tant qu’ils sont disponibles, allez vers eux.

Aux beaux jours après le Covid-19 !

Gandonou S. Marcellin

2 Commentaires

  • Rose Baniab
    Posted 25 mars 2020 16 h 27 min 0Likes

    Merci pour cet article qui personnellement me parle beaucoup. Merci le coach . A très vite pour un autre coaching

Répondre à Rose Baniab Annuler la réponse