3 METHODES POUR ENTRETENIR SA CONFIANCE EN SOI ET NOURRIR SON LEADERSHIP

Une célèbre maxime nous enseigne que « celui qui a confiance en lui, mènera les autres ». Aujourd’hui, dans divers aspects de notre vie, nous sommes appelés à faire preuve de leadership pour faire aboutir nos objectifs, ce qui implique une certaine dose de confiance : non seulement vis-à-vis des autres mais fondamentalement envers soi-même. Mais en matière de confiance en soi, on a tous nos faiblesses et nos moments de doutes, qui nous conduisent à des comportements inappropriés et nous affaiblissent dans notre position de leader.

Voilà pourquoi je m’en vais partager avec vous quelques astuces pour travailler votre confiance en vous au quotidien et l’aider à se développer.

1.Apprendre à s’aimer véritablement

Il existe un principe simple mais fondamental et qui conditionne la réussite de tous ; reconnaitre sa propre valeur. Plus vous vous reconnaissez de la valeur, plus vous aurez de la valeur ensuite les gens vous ajouterons de la valeur et cherchera à acquérir cette valeur. On est le résultat d’une somme d’expériences vécues et d’un système de valeurs reçues dans l’environnement dans lequel on a baigné. Il est donc important de savoir les reconnaitre, de s’identifier à elle sans complexe et d’aligner nos objectifs et actions à ce qui fait notre personnalité intrinsèque. Tout n’est pas forcément beau dans ce qu’on a reçu ou subit comme expérience, mais vous avez survécu et appris des choses pour vous forger un caractère aujourd’hui. C’est ce qui nous aide à ne pas subir le regard des autres mais à en tirer parti. Il faut savoir apprécier chaque parcelle de notre moi pour pouvoir jouir des atouts reçus de la nature. A cette ligne, je pense particulièrement à quelqu’un qui avait tout pour échouer, je veux nommer le célèbre comédien ivoirien Michel GOHOU, et qui a su transformer son apparence physique, qui à première vue semblait une malédiction, en l’atout le plus précieux de sa réussite.

2. Déterminer les aires de faiblesse et points à améliorer

La confiance en soi, c’est ce sentiment qu’on ressent face à une situation et qui nous pousse à agir. Mais, dans certaines circonstances, quel que soit notre niveau de maitrise de soi et de leadership, il arrive qu’on perde pied et qu’on se laisse envahir par le doute. J’en fais également les frais. Frustration, colère, manipulation, timidité, ou encore passivité viennent alors en réponse pour masquer notre malaise. Mon astuce ici c’est de noter chaque fois que vous vous sentez dépasser, les événements qui vous y ont conduit, les réactions que vous y avez apporté pour les anticiper et minimiser ainsi progressivement leur impact. Certes, il n’est pas facile d’avoir cette lucidité d’esprit mais à force volonté et surtout de pratique, on fait des merveilles. Il faut s’écouter et découvrir les choses qui nous détendent le mieux (musique, sport, respiration profonde, etc.). On peut ainsi les appliquer lorsque ces situations d’inconfort apparaissent pour retrouver sa sérénité.

3. Etre indulgent avec soi même

Si vous ne vous pardonnez aucun échec, et si vous ne vous attribuez aucun succès, vous ne favorisez pas la construction de la confiance en soi. Il faut donc commencer par regarder ses réussites de manière constructive afin de capitaliser dessus en se disant que si vous avez réussi quelque chose, c’est grâce à vous, à vos compétences, aux bons réflexes que vous avez pu avoir.

Avoir confiance en soi ne veut pas dire que l’on n’a pas peur. Les gens qui ont confiance en eux peuvent avoir peur ou être conscients du risque.

Pour se rassurer, il faut accepter d’avoir des émotions, ne pas se laisser dominer par ses peurs, car elles font souvent apparaître le risque plus grand qu’il n’est en réalité, prendre en compte vos motivations et vos compétences, et du coup la balance se rééquilibrera. Il faut enfin être clair sur ce qui vous motive dans la vie, et accepter d’essuyer des échecs. Se donner le droit d’essayer est aussi un moyen efficace de construire la confiance en soi.

Quand je dis être indulgent avec soi-même, ce n’est pas faire le lit au moindre effort ou à la négligence, mais comprendre que vous êtes dans un processus de progression et d’apprentissage. Il est normal que vous tombiez. Cherchez à vous relever en tirant le positif de chaque expérience.

Le leader efficace, c’est celui qui sait susciter l’engagement des autres et s’appuyer sur leurs forces pour combler ses faiblesses. Il lui faut donc inspirer la confiance tout en étant authentique et vrai vis-à-vis des autres. Alors la prochaine fois que vous sentirez un doute, rappelez-vous cette phrase de Paulo Coelho : « Lorsque vous dites oui aux autres, faites en sorte de ne pas dire non à vous-même ».

Sandrine AHOUANYE HAZOUME

Coach Formatrice

@SENAKPON

2 Commentaires

  • Madjid Boladé
    Posted 26 mai 2020 10 h 21 min 0Likes

    Bonjour la Team..!

    Très éclairé suis-je, après la lecture de cet article..
    Un grand merci à vous, Coach Sandrine, pour le partage de ces astuces qui, ma foi, sont d’une très grande utilité…

    Bien à vous.

    #Bola

    • @senakpon
      Posted 26 mai 2020 11 h 25 min 0Likes

      Bonjour Bola
      Merci pour le commentaire, nous sommes ravi de t’avoir éclairé.

Ajouter Commentaire