Le paradoxe de stockdale : Affronter la brutalité de la réalité tout en conservant la foi en un dénouement heureux.

Exemple de dureté de la Réalité aujourd’hui.

✨ Baisse de la performance commerciale pour les entreprises ;
✨ Rupture ou report de contrat avec les clients et fournisseurs ;
✨ Chômage technique ou perte d’emploi;
✨ Congés forcés pour réduire les risques de propagation du virus;
✨ Démotivation des collaborateurs;
✨ Dépression et désespoir face à l’avenir;
✨ Effondrement des modèles économiques;
✨ Rupture de progression des compétences professionnelles et projets personnels;
✨ Incertitudes en l’avenir du monde…
Voici une petite liste de la réalité à laquelle nous sommes confrontés. D’une manière ou d’une on se retrouve tous dedans. Même certains qui étaient confiants au départ, commencent par douter. Il ne faut pas la nier la réalité, ni pratiquer la politique de l’autruche. Il faut plutôt la regarder en face.
Ceux qui ont de la peine à regarder leur réalité en face sont plus susceptibles de perdre et disparaître que ceux qui font le contraire.
Voici la différence fondamentale entre ces deux types de personnes : l’action continue et la discipline

L’action et la discipline constituent l’antidote contre le désespoir et la dépression . Je peux vous assurer que je l’expérimente chaque jour et c’est vraiment extraordinaire, comment l’action peut vous doper comme une drogue. L’esprit a besoin d’être occupé. La nature ayant horreur du vide, si vous n’occupez pas votre esprit, des pensées noires et indésirées viendront s’y installer. Et puisque les choses ont tendance à aller vers leurs semblables, ces pensées noires vont attirer leurs camarades😄 et vous finirez par voir votre vie, existence, carrière…,en noir et penserez que tout est foutu pour vous.

Lorsque je parle d’action, ce n’est pas de l’action dispersée ni la manière dont vous aviez l’habitude d’agir. « C’est stupide de faire les choses de la même façon et s’attendre à des résultats différents« . Albert Einstein
Il est question d’action orientée, de faire les choses différemment en tenant compte des changements qui s’opèrent. J’en ai déjà parlé dans une leçon précédente.

Lorsque vous êtes en action et créez une discipline donnée, votre esprit est occupé et devient créatif en plus il voit de nouvelles possibilités partout même là où personne ne voit rien. Ce qui est extraordinaire, c’est que vous commencez par avoir de la perspective et votre horizon s’éclaircit de plus en plus.
Comme évoqué également dans une leçon précédente, je ne parle pas de l’optimisme. Les optimistes sont les premiers qui meurent. Parce qu’ils ne regardent pas la réalité en face.

« C’est une leçon très importante. Vous ne devrez jamais confondre votre foi en un dénouement heureux (que vous ne pouvez jamais vous permettre de perdre) et la discipline que vous vous imposez d’affronter les aspects les plus durs de votre réalité présente, quels qu’ils soient » Jim stockdale

Ceci est valable aussi bien pour les individus que pour les entreprises. Les entreprises qui croient bêtement que leur modèle économique va survivre sans qu’elles ne regardent la réalité en face, disparaîtront ou connaîtront des mutations telles qu’elles ne seront plus les mêmes.

Vous disposez déjà des ressources et des réponses en vous, mais votre esprit est obscurci par les pensées négatives, des plaintes et du désespoir. Pour sortir de l’engrenage, vous avez besoin d’action, de discipline et surtout d’une foi indéfectible en votre capacité à en sortir gagnant.

Que la force soit avec vous !
Lomé le 03 Mai 2020
Gandonou S. Marcellin

Ajouter Commentaire